Tremblement de terre à Agadir et Marrakech

On recevait ce matin un mail d’une personne bienveillante demandant de nos nouvelles suite à un séisme ressenti entre la région d’Agadir et Marrakech. La ville d‘Aourir, située à 12 kms d’Agadir en aurait été l’épicentre. Étonnés à la lecture de ce mail, nous sommes allés faire une petite recherche sur le net.

Le mail n’était donc pas une erreur, il y eut bien un séisme d’une magnitude de 5.7 de Richter. Celui-ci  aurait été enregistré dans la nuit du dimanche 31 août ; à 21h14 plus précisément. Par bonheur, nous n’avons rien ressenti du tout . Selon le témoignage de certaines personnes la secousse aurait duré une soixantaine de secondes .

La paisibilité n’a point été ébranlée le moindre du monde

L’on dit même que le phénomène aurait été vécu par les habitants de la ville d’Essaouira.Pour l’heure , il n’ y a aucune victime à déplorer. Le Maroc est malheureusement , un terrain propice aux séismes. On se souviendra tristement de celui de la ville d’Agadir qui , en 1960, a fait pas moins de 15 000 morts , 25000 blessés. Et, parce que suivi d’un raz de marée, il rasera la quasi totalité de la ville, laissant derrière lui que des bribes de construction et de vie…

Source www.rabat-maroc.net

On parle d’un miraculé , un  dénommé  Mohamed Ben Amidouche retrouvé dans les décombres 12 jours après la catastrophe. Il aurait tenu bon dans sa petite échoppe (hanout). En effet, les boites de conserve, les biscuits et autres vivres tapissant habituellement les étals, ont permis au miraculé de survivre jusqu’à l’arrivée des secours.

Celui de la ville d’Al Hoceima située au centre Nord du Maroc , fit , dans la nuit du 24 février 2004, plus de 600 morts, de 900 blessés et des milliers de sans-abri. Ce triste événement avait engendré une vague de solidarité à travers le royaume mais également chez les tous les marocains de part le monde.

Source: www.structureparasismic.com

La ville de Nador a également été victime d’un séisme durant le mois de juillet. Autant dire que la région Nord du Maroc est souvent le théâtre de telles secousses telluriques.

Une chose est sûre , ce genre de nouvelles n’est pas toujours bonne à lire. Néanmoins, la bienveillance des personnes qui nous entourent, leur intérêt pour notre situation mettent toujours du baume au cœur.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *