Tafraoute

Aujourd’hui, Carsalis vous emmène  visiter Tafraout, une petite ville du Maroc suitée à 180 kms au Sud d’Agadir. Son nom vient du berbère est signifie « celle qui est cachée ». A vrai dire, lorsque l’on voit tous ces rochers qui l’entourent, qui l’enveloppent, on ne peut qu’approuver l’origine de son nom. Le minaret rouge, les rochers peints, le village, on vous dépeint de suite Tafraoute et ses sublimes paysages.

TAFRAOUTE

Tafroute la cachée

Nichée à près de 200 kms d’Agadir, Tafraoute offre à ses visiteurs de surprenants tableaux. Si la route qui mène à elle est quelque peu périlleuse, entre les virages interminables et le décor désertique à perte de vue, les joyaux qu’offrent Tafraoute sont innombrables.

Une contrée insaisissable

On en oublie facilement la fatigue, les difficultés du périple. Ce qui fait la particularité de Tafraout, ce sont ses multiples rochers qui l’entourent. On les voit là, dressés, au-dessus d’une sublime palmeraie, où les amandiers et les arganiers  flirtent volontiers avec les oliviers. Les gros rochers de Tafraoute imposent le respect, donnent parfois même le tournis, tant on a l’impression que d’une seconde à l’autre leur équilibre peut se défaire. Illusion d’optique, ces rochers aux formes multiples, semblent maîtriser leur adresse tout comme le funambule sur son fil.

IMG-20151221-WA0001

Une exode forcée

La population de Tafraout cultive principalement des arbres fruitiers comme les amandiers, ainsi que les céréales. Cependant, durant les décennies des années soixante et soixante-dix, on assistera à une exode forcée des habitants de Tafraoute. La sécheresse obligera les familles à quitter leur village pour ouvrir commerces, ou simplement un autre moyen de gagner son pain, dans d’autres villes du Royaume.

Que visiter à Tafraoute ?

Tafraoute est un petit village dont la visite est plus qu’agréable. On appréciera ses rues calmes presque désertiques. Ce n’est qu’un leurre puisque le jour du marché, ou en fin d’après-midi, le centre ville renaît, animé et galvanisé par la foule. Des échoppes proposent tapis berbères et décoration marocaine en tous genres, et surtout la fameuse babouche de Tafraoute à acquérir absolument.

Le minaret rouge et blanc de la mosquée de Aday

Nul ne pourra prétendre avoir visité Tafraoute sans avoir visiter le fameux minaret rouge et blanc du petit village de Aday qui se situe juste à côté. Inratable, majestueux, imposant, il se marie allègrement avec les maisons jaunes et ocres qui peuplent ce magnifique village.

IMG-20151221-WA0009

Les rochers peints

Merveilles pour certains, catastrophes écologiques pour d’autres, peu importe l’avis que l’on a sur le sujet, les rochers peints font incontestablement partie du décor de Tafraoute. D’ailleurs, si l’on demande gentiment à l’habitant ce qu’il y a à visiter à Tafraoute, les rochers peints de Tafraoute par l’artiste belge Jean Vérame, reviennent très souvent en bouche.  Oeuvre d’art ou beauté naturelle du décor saccagée, à vous de voir par vous-même, pour faire une véritable idée.

Les rochers peints

Balade en vélo ou à pied

Les amoureux de la nature seront servis à Tafraoute. À vélo ou à pied, de longues balades à travers les palmeraies, ou autour du village tout simplement, sauront ravir les férus d’aventures. Les habitants du Maroc sont connus pour leur hospitalité, ceux de Tafraoute en sont des garants incontestés.

Tafraoute est une petite ville à visiter d’office, pour quiconque aime le Sud marocain et les paysages exotiques. Tantôt rude, tantôt brute, tantôt verte et douce, le village de Tafraoute a mille et un secrets à vous susurrer, pourvu qu’on l’écoute. On vous a mis l’eau à la bouche ? Qu’attendez-vous donc pour réserver votre véhicule dans votre agence Carsalis et ainsi découvrir ce que Tafraout a à vous révéler ?

 

TGV au Maroc

On l’attendait tous, le TGV est enfin arrivé au Maroc après un périple de quelques jours à bord du fameux navire « Le Ville de Bordeaux ». Une arrivée remarquée et marquée par l’émotion. Deux locomotives accompagnées de 8 petits wagons ont pavanés devant plusieurs badauds. Mieux vaut tard que jamais, on vous explique ce long périple chargé de renouveau pour le Maroc.

Le TGV marocain, une première en Afrique

Le TGV marocain est bientôt sur rail, plus quelques tests, révisions, fignolages, et il sera opérationnel pour l’automne 2017. Ce projet de grande envergure est non seulement une aubaine pour l’économie marocaine, mais il marque également le profond désir du Maroc de s’émanciper, d’évoluer, de s’ouvrir à de nouvelles technologies. Le TGV marocain s’inscrit véritablement dans cet élan de prospérité, qui permettra aussi bien aux touristes venus du monde entier qu’aux marocains du Maroc de visiter le Royaume en un temps record.

Les métropoles marocaines à portée de train

Voilà que les métropoles marocaines telles que Tanger, Casablanca, Rabat, Oujda, seront visitables aisément. Pour celles et ceux qui redoutaient les heures interminables de voyage en bus, désormais les distances seront atrophiées pour le plus grand plaisir des amoureux du voyage. Parcourir une distance de 350 kms de Tanger à Casablanca en 1h30 en TGV, c’est le pari que s’est lancé le Maroc en joignant ces villes côtières à la ville grand V.  Pour l’instant seule la liaison de ces villes est privilégiées, les autres viendront après. Patience.^^

Alstom et le Maroc

Alstom est un grand habitué du Maroc. On garde en tête les projets pour lesquels il a travaillé au service du Royaume. Parmi les marchés colossaux pour lequel il a été sollicité, on notera celui des tramways des villes de Casablanca et de Rabat. Il se murmure même que si agrandissement il y a, il devrait également être confié au constructeur de l’Hexagone.  A confirmer, ou pas…

Un projet qui a pris du retard

Et si au départ l’on annonçait un mise en marche du TGV fin 2015, il est aujourd’hui reporté en 2017. Ceci est du au retard pris dans les constructions. Un peu de patience, et joindre les différentes métropoles sera plus aisé, plus agréable. C’est un projet que les marocains accueillent avec joie et fierté. Beaucoup la languissent d’ailleurs de faire partie des premiers usagers ayant le privilège de prendre place dans le TGV. Un TGV au Maroc, c’est pour très vite et c’est tant mieux.

En attendant de pouvoir visiter le Maroc à la vitesse grand V avec le TGV marocain, Carsalis vous propose une balade à travers le Royaume en berline ou en citadine. Que vous soyez en couple, en solo, en famille ou entre amis, voyagez en toute sérénité à bord de nos véhicules.

 

Marrakech

Marrakech au top 10 des destinations les moins chères cet été.

Si vous n’avez pas encore planifié vos vacances, voilà bien là une destination à ne pas manquer : Marrakech. Elle vient se nicher en 8ème position dans le classement établi par Tripadvisor (site américain spécialisé dans le tourisme) répertoriant les destinations internationales les moins chères pour cet été. Plusieurs critères sont évalués : l’hébergement, la restauration, le transport et les visites.

Le site aide les vacanciers à choisir au mieux leurs destinations et établir un budget en comparant le prix de séjours dans 60 grandes villes du monde.

Marrakech, sa place Jemaa El Fna, ses jardins et palais, sa gastronomie, tout pour vous faire passer d’inoubliables vacances. Communément appelée la cité ocre, la ville regorge de surprises et en fait rêver plus d’un ; pleine de vie et d’ardeur, chacune de ses facettes révèle son dynamisme. Découvertes, rencontres, flâneries, souvenirs originaux et authentiques ne manqueront pas de vous charmer.

 

Eté comme hiver, la ville compte des milliers de touristes assoiffés de dépaysement. En hiver 2014, elle arrivait déjà à la 6ème position du classement des 10 destinations soleil les moins chères.

Les lieux à visiter sont à l’image de ses souks, aussi variés que colorés et fascinants : les musées, le jardin Majorelle,  la Koutoubia… Dans ce programme chargé, vous pourrez vous arrêter à n’importe quel restaurant local pour déguster un succulent tajine pour la modique somme de 60 Dirhams soit 6€ ! De quoi pouvoir vous faire plaisir sans compter durant votre séjour.

Les balades dans la ville en calèche vous raviront, en soirée, vous pourrez profiter de la douceur du ciel étoilé en traversant les ruelles éclairées de la ville. Ce moyen de découvrir la ville est très original, en prime le clocher se fait un plaisir de vous conter milles et une histoire de la vie à Marrakech. La Médina, partie plus historique de la ville est entourée par un grand mur en terre de 20 km de couleur rouille. Une promenade le long de ses murailles au coucher du soleil est une expérience unique à vivre.

Un peu plus moderne que la calèche, Carsalis vous accompagne pendant votre séjour et met à votre disposition nos véhicules entretenus et révisés pour des vacances des plus agréables. N’oubliez pas que nous livrons nos voitures à l’aéroport de Marrakech… nous vous attendons !

Croco Parc Agadir

 Croco Parc Agadir: une passion presque fraternelle

Cette idée presque atypique, est le fruit d’une passion que nourrissaient deux hommes, tous d’eux natifs d’Agadir. Mr Alléon ainsi que Mr Fougeirol sont toux deux passionnés par un univers différent, qu’ils ont su combiner pour donner naissance au Croco Parc Agadir. Le premier est un grand spécialiste de l’agriculture, la terre n’a pour lui que très peu de secret, quand le second est un spécialiste confirmé des reptiles. D’ailleurs, on lui doit l’ouverture de la première ferme européenne à Pierrelatte en France, et bien d’autres projets autour de ce thème, notamment un qui se peaufine en ce moment à Dubaï.

 

Des crocodiles originaires d’Afrique

C’est sans doute l’évènement qui a suscité tant d’attention ces derniers mois. Petits et grands attendaient avec impatience l’ouverture de ce parc aussi inattendu qu’extraordinaire. Une première au Maroc, pour le parc, mais sûrement pas pour les crocodiles. En effet, il faut savoir que le crocodile du Nil a déjà peuplé le Royaume jusqu’au début du XX siècle dans les gueltas de l’Oued Drâa.  L’augmentation de la population, la rareté des points d’eau et la peur exacerbée de la population mêlée à leur méconnaissance de cette espèce, pousseront les gens à les chasser, entraînant ainsi la disparition du crocodile.. Mais d’où viennent donc les crocodiles peuplant le Croco Parc Agadir? Ils viennent de Djerba, où le climat

 

Croco Parc Agadir: un jardin botanique d’exception

Nous avons évoqué plus haut la symbiose opérée entre un amoureux de la terre et un amoureux des reptiles. Mais pour que les crocodiles se sentent bien, pour qu’ils respirent un univers qui leur va, il a fallu faire appel à une véritable spécialiste de la nature Croco Parc  Agadir ne serait pas ce qu’il est sans la richesse de son jardin botanique. Jardin manié avec grâce et finesse par Sylvie Lascelles-Lloyd, pépiniériste-paysagiste et nièce de Philippe Alléon. Quand on vous disait que c’était une histoire de famille^^. Elle a su mettre ses compétences à profit pour nous offrir un paysage où se mêlent avec harmonie, cactus, palmiers, nénuphars… En effet, vous pourrez découvrir 4 jardins aussi jolis les uns que les autres avec l’espace tropical, le jardin bleu, la place exotique et le jardin aquatique. Une invitation au vert et à la découverte d’espèces végétales aussi belles et originales que rares.

On ne vous en dit pas plus, il vous faut le visiter. Vous êtes de passage à Agadir, vous ne devez absolument pas passer à côté de Croco Parc Agadir sans y mettre les pieds. Carsalis met à votre disposition ses véhicules pour que vous puissiez vous lézardez, ou sirotez un jus sous le soleil, avec pour décor des crocodiles et de l’exotisme à perte de vue.