Les chauffeurs de taxis marocains

Les chauffeurs de taxis marocains sont priés de regagner les bancs d’école. C’est une décision sans équivoque qui a été prise par le ministère marocain du Transport et de la Logistique : une formation de 4 semaines est désormais obligatoire pour tous les taxieurs. Une initiative qui vient s’inscrire dans la campagne de la prévention routière entreprise depuis des mois qui vise à sensibiliser les conducteurs sur leur vigilance au volant.

Le Maroc est malheureusement touché depuis quelques semaines par des accidents de la route meurtriers. On se souviendra tristement de celui qui s’est produit à Tan-Tan vendredi 10 avril dernier causant la mort de 35 personnes ou plus récemment, le 29 avril, ce bus qui s’est renversé sur la route reliant Ouarzazate à Meknès faisant 7 morts et 14 blessés.

Le cursus s’articulera autour de deux composantes : le premier volet porte sur des notions de mécanique, le second comporte une formation la réglementation de la profession de chauffeur de taxi ainsi qu’une aide à la lecture cartographique de la ville. Le but de cette formation est véritablement de faire prendre conscience aux chauffeurs de l’importance du respect du code de la route, parfois négligé par certains conducteurs inattentifs.

 

Ce programme sera organisé au niveau de 40 instituts spécialisés relevant de l’OFPPT (Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail) dans les différentes régions du Royaume. On espère que tel un château de cartes, ce projet se propagera dans toutes les villes du Royaume assurant ainsi la sécurité de tous sur les routes.

Les taxis sont bien connus au Maroc, ces carcasses tantôt jaunes tantôt beiges, vous n’avez qu’à faire des signes de direction avec la main et en un rien de temps, il est là à vous attendre… En fonction de la distance que vous voulez parcourir, vous pourrez trouver les grands et les petits taxis.

Mais bien sûr quoi de mieux que de louer sa propre voiture et être maître de ses vacances. C’est ce que vous propose Carsalis, un large choix de véhicules adaptés au programme de vos vacances et à votre goût. Comme nous vous le disions, les vacances d’été arrivent à grands pas, alors prenez le temps de préparer vos congés, jetez un coup d’œil à notre site et nous nous chargeons du reste…

 

Accident à Tan-Tan

C’est un tragique accident qu’a connu la ville de Tan-Tan ce vendredi 10 avril 2015 ôtant la vie à 34 personnes dont la plupart sont des enfants.
Cette horrible tragédie, qui a ému tout le Royaume, est survenue lorsqu’un camion est entré en collision avec un autocar transportant de jeunes athlètes.
Les jeunes victimes âgées seulement de 8 à 14 ans revenait d’un événement sportif, un ancien sportif national, ainsi qu’un représentant du ministère de la Jeunesse et des Sports, entre autres, ont trouvé la mort dans d’horribles circonstances.
En effet, suite à ladite collision, l’autocar s’est enflammé, s’en est suivi l’embrasement de l’arrière du camion. Un embrasement tel que les flammes ont emporté avec elles 34 personnes.

Accident Tan-Tan, source 360.ma

La photo ci-dessus témoigne de la violence de l’impact.
Les routes marocaines sont malheureusement très souvent le théâtre d’horribles accidents.
Cet accident est le plus meurtrier qu’est connu le Maroc depuis celui de 2012, où un autocar avait fini sa course dans un ravin entre Marrakech et Ouarzazate, faisant état de 42 morts…
Avec les vacances qui arrivent soyez beaucoup plus vigilants pour que ne puissent plus se reproduire de terribles tragédies.
Nos condoléances vont aux familles des victimes.

Maroc: départ en vacances, soyez prudents!

maroc départ en vacances

Hier, sur l’autoroute, au retour d’une livraison à l’aéroport de Marrakech, nous avons assisté, quasiment en direct, à cet accident qui heureusement n’a fait que des blessés très légers – dont des enfants – parmi les membres de cette famille marocaine en provenance de Oujda partie en vacances a bord d’une voiture de location.

Ce genre d’accidents, très fréquent au Maroc, est très souvent dû à la fatigue du conducteur qui finit par s’assoupir au volant.

Respectez les consignes de sécurité

On ne le répétera donc jamais assez: SOYEZ PRUDENTS et respectez les consignes élémentaires de sécurité au volant:

  • Vérifiez la pression des pneus avant le départ surtout si vous faites de long trajets.
  • Faites une pause toutes les 2 heures. Les aires de repos au Maroc sont très conviviales et disposent d’aires de jeux sécurisées pour vos enfants qui pourront évacuer leur trop plein d’énergie. Profitez-en pour boire un petit café et vous dégourdir aussi les jambes.
  • Enfin, et cela va de soit. Respectez les limitations de vitesse.

Voilà, vous êtes prêts. Bonnes vacances!

Accidents de la circulation au Maroc: C’est l’hécatombe!

 

Quatorze personnes sont décédées et 39 autres blessées Jeudi matin dans un tragique accident de la circulation impliquant deux cars qui sont entré en collision sur la Nationale 10 entre Tinghir et Ouarzazate à l’Est du Pays.

La veille, ce sont sept personnes, dont quatre MRE (Marocains Résidant à l’Etranger) qui ont trouvé la mort dans une autre collision entre 2 voitures sur la route reliant Oujda à Saidia.

Dans la semaine du 11 au 17 Juillet: 19 tués et 1330 blessés ; Entre Janvier et Avril 2011: 21 408 accidents de la circulation ayant fait 1162 victimes  selon les statistiques du ministère de l’Équipement et du Transport…

Et si l’application du nouveau code de la route, avec sa série de nouvelles mesures coercitives, avait suscité chez nous grand intérêt et provoqué grand enthousiasme, force est de constater quelques mois plus tard, à la vue de ces chiffres incroyables, que nous nous sommes fourré les doigts dans les 2 yeux.

On se doutait que c’était loin d’être gagné, mais tout de même pas à ce point là. Parfois, on a vraiment l’impression que les gens s’en moquent complètement.

Pourtant ce n’est pas faute, de la part des autorités, d’essayer de sensibiliser au maximum les automobilistes, de les dissuader de faire n’importe quoi sur les routes et les inciter à réduire leur vitesse et à améliorer leur comportement à travers des initiatives et des actions choc. A l’instar de cette mesure surprenante qui consiste à exposer à l’entrée de l’autoroute Agadir-Marrakech, à hauteur du péage d’Amskroud, des véhicules gravement accidentés dont on imagine les anciens occupants assez mal-en- point. Mais, même avec ça, certains ne semblent toujours pas vouloir comprendre.

Tenez, hier sur cette même autoroute,  j’ai assisté en plein après-midi à une course poursuite entre 2 4X4 Volkswagen Touareg et une Mercedes Classe E lancés à plus de 180 Km/h, slalomant entre les voitures alors que moi je roulai pépèrement à 100 Km/H au volant de ma Kia Picanto. J’en ai les poils de la barbe encore tout ébouriffés.

Mais bon, ça va changer, on le sait. Ça prendra du temps mais ça va changer.

En attendant, puisque chez Carsalis on tient à nos clients, on ne vous le répétera jamais assez: SOYEZ PRUDENTS!