La vente de voitures entre particuliers sur internet au Maroc grâce à des sites d’annonces

Malgré la crise et la concurrence qui s’affirme, le prix des véhicules neufs n’a jamais été aussi élevé. Cela vaut, en particulier, pour les modèles à la mode (SUV,  4 x 4, monospaces…). Conséquence directe : il est de plus en plus difficile, pour les marocains, d’acquérir une voiture. Il est, heureusement, possible grâce aux annonces sur internet, de trouver une voiture au Maroc à bon prix. Il suffit, pour cela, de quelques clics sur un moteur de recherche.

On trouve, sur la toile, toute sorte de véhicules même les plus improbables : des bus aux utilitaires en passant par les engins agricoles. Tous les sites d’annonces fonctionnent sur le même modèle : il suffit de sélectionner la marque, le type de produit, la motorisation, l’année et le kilométrage souhaités.  Certains sites d’ annonce au Maroc revendiquent des millions de visites annuelles. Ils font peser sur les prix du marché une pression importante : un véhicule mis en vente bien au dessus de sa cote habituelle a peu de chance de trouver un preneur.

Mais, avant de procéder à une acquisition, il vaut mieux avoir, au préalable, mener un entretien rigoureux avec le vendeur. L’histoire du véhicule, son entretien, les défaillances éventuelles … tous ces éléments doivent être impérativement abordés. Les réparations devront dans l’idéal avoir été réalisées chez un garagiste spécialisé. Il ne faut jamais acheter une voiture, au Maroc, sans avoir vérifié sont état général et sans l’avoir essayé. Un bon vendeur peut, en effet, éluder certains vices cachés.  Sur ce point, l’acheteur a tout intérêt à demander les résultats du dernier contrôle technique.

Les offres proposées sur la toile sont souvent alléchantes. Certaines occasions sont directement importées d’Europe. Généralement, parfaitement entretenues, elles retrouvent ainsi une seconde vie et font le bonheur de nombreuses familles. On peut, ainsi investir dans un beau monospace ou 4 x 4 sans avoir à dépenser les sommes folles auxquelles ces véhicules sont commercialisés neufs.

 

Article proposé et rédigé par Susanna du site bikhir.ma